Julie Magical Picture Tour

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 8 février 2011

Lundi 31 Janvier - last day in Palolem

inde-dessin__2_.JPG inde-dessin__9_w.jpg

11h du mat, une bande de russes squattent des transats du Coconut Bar. Les filles ont hyper minces (je suis admirative devant leurs ventres plats), sexy bikinis et corps enduits de monoi. Les mecs quant à eux sont gras et rouge.

Lire la suite...

lundi 31 janvier 2011

Goa - Palolem

Goa Palolem

Après une visite du Vieux Goa avec Adrien et Carole, je prends le bus pour Palolem Beach (plage plus au sud). Dans le bus je fais la connaissance de Tim, un australien qui voyage depuis 2 mois en Inde, et d'un couple de canadiens de Vancouver, Chloé et Steven. Arrivés à Palolem, nous sommes pris d'assaut par des mecs pour nous proposer des beach huts. Le canadien sait y faire, il les écoute, compare les prix et fait jouer la concurrence. Finalement avec Tim, on optera pour une hutte chez Tony's Cottages au prix imbattable de 300 roupies (5/6 euros) et à 2 c'est très intéressant.

Goa - Palolem - huttes

On mange ensuite tous ensemble des fruits de mer et du poisson grille au barbecue dans un restau sur la plage, au bord de l'eau, sous les étoiles.... :)) Au loin des feux d'artifice éclatent et on se dit qu'on est bien reçu ! C'est intéressant pour moi d'observer l'attitude de ces 3 personnes - qui voyagent depuis un bout de temps en Inde - avec les indiens 'commerçants' : attitude cool et humour mais aussi fermeté. Et aussi les pourboires... laisser des pourboires ! Anecdote du canadien qui aurait jeté la coquille d'une pistache par la fenêtre du bus et se serait fait réprimander par sa voisine : "vous feriez ca chez vous ??" Après avoir vu avec quelle négligence les indiens - surtout du nord - balancent leurs déchets, il était très surpris de cette réaction !

Palolem reveil chien

Je me lève le lendemain seule - l'australien étant parti de bonne heure pour prendre son train pour Mumbai. Tout ce que j'entends est le bruit des vagues... Journée farniente et aussi première journée toute seule ! Je fais quelques longueurs dans l'eau, me ballade, dessine. Derrière les nombreux magasins, je jette un œil et tombe sur un cochon. C'est un cochon nettoyeur qui mange les déchets. "les dalits (intouchables) mangent du porc car ils n'ont pas le choix." (Chloé), "non c'est parce qu'ils aiment ca." (un indien). Commentaire de Steven (qui critique toutes les religions et qui a eu sa dose de visites de temples hindous) sur l'interdit musulman de manger du porc : un Imam devrait décréter qu'à partir de maintenant les musulmans peuvent manger du porc parce que le bacon c'est bon... et ce serait le nouveau verset 2011...

J'achète mon billet de bus pour Hampi. Départ Lundi soir. Et la j'ai peur car les canadiens m'ont dit que le bus de nuit est HORRIBLE. Mais il n'y a plus de places dans le train et une fille à côté de moi qui était en train de booker son billet de bus pour le même jour me dit que c'est pas du tout horrible... donc je verrai bien. Au moins je connais déjà ma voisine de couchette. Petite chanson du responsable de l'agence sur mon prénom : oh Julie, Julie, Julie... Imaginez sur un air de Bollywood. Ça fait rire ses collègues femmes qui reprennent avec lui la chansonnette. Après avoir rechercher le film sur Internet, je comprends ce qu'il y avait de drôle ! C'est un film Bollywood érotique et Julie est une prostituée, héhé.

Au dîner, délicieux kofta spinach (pommes de terre fourrées aux épinards, paneer (cottage cheese) et épices, dont du gingembre) à peine piquant avec un roti (petite galette). Devant moi sur la plage, des gamins jouent au cricket. Des petits chiens errants jouent avant de se mettre en boule pour roupiller sur la plage. Ils auraient l'air beaucoup plus heureux que leurs copains du nord de l'Inde.

Palolem couche chien

La nuit, de la hutte, j'entends tous plein de bruits : vagues, corbeaux (très bruyants), chiens, cris wouhouhouh, toux et raclements de gorge... J'apprendrai le lendemain qu'il y avait une rave sur la plage... avec casques sur les oreilles ! D'où les wouhouhouh. Et mince j'ai raté ca ! ;) (paraît que c'était nul...)

Goa - Palolem Goa - Palolem Goa - Palolem Goa - Palolem Goa - Palolem - boat ind_P1020293.JPG Goa - Palolem Goa - Palolem Goa - Palolem Goa - Palolem - sunset

dimanche 30 janvier 2011

Goa 3e jour

Après avoir déménagé mes affaires dans une guest moins chère, je pars avec Charlotte et Benoît visiter les alentours plus au nord. Visite de huttes de plage à Vagator, fresh fruit juice à Chapora et plage à Arambol, tout ça parmi les hippies sur le retour, les Royal Enfield, les vaches sacrées broutant les poubelles et les rapaces survolant les vaches....

Les gens du coin sont particulièrement minces, alors est-ce les drogues ? ou le régime alimentaire ? En tout cas pour nous c'est mal barré pour perdre du poids entre les rôtis, les nans, les dhals et la Kingfisher !

Plage de Vagator

Plage de Vagator

Chapora

Chapora

Chapora

un être spirituel à Chapora

touriste russe

touriste

Chapora

Chapora

le plein d'essence

plein d'essence

Arambol plage

Arambol

Le soir, on retrouve Adrien et Carole, les tour-du-mondistes, pour manger. On sera en Thaïlande à peu près au même moment ainsi qu'au Pérou. Charlotte et Benoît peuvent nous parler de la Thaïlande puisqu'ils y ont passé 4 mois 2 ans auparavant. Ils nous préviennent sur la taille des bestioles qu'on croisera sûrement, dont des geickos énormes tels des bébés crocodiles ou de bien grosses araignées. Carole a l'air aussi peu farouche que moi sur la chose.

Demain départ pour le sud Goa. Carole m'a prêté son épilateur, wouhh qu'est-ce que je ferai pas sans "a little help from my friends". ;))

Goa 2e jour

On prend 2 scooters à 3 (je monte derrière Benoît) et partons pour le fameux marché aux puces de Anjuna. Une 20taine d'années auparavant c'était un tout petit marché alternatif avant de devenir un marché énorme avec le meilleur comme le pire. "Hello !" "Look for free !" "give me your good price"... Et c'est parti pour des heures de négociation sur les prix. Ça commence par un prix élevé puis tu demandes la moitié et le vendeur rigole. 10mn après ou si tu pars sans acheter, il va te le faire à ton prix, enfin c'est à peu près comme ça que ça marche. Et si tu pars sans acheter au bout d'un moment de négociation, il peut s'énerver ! En temps que low budget traveller et aussi pour une question de place, le shopping sera assez peu pour moi. Me suis quand même acheté un sac en toile kitsch avec bébé Krishna et sa vachette :)

Charlotte et Benoît Charlotte et Benoit

marché aux puces d'Anjuna

marché aux puces épices

marché aux puces

Cooking bhelpuri Cooking bhelpuri

hello hippie man Happy hippie

Ensuite on est allé à la plage de Braga. Alors Braga en gros c'est la plage touristique des indiens avec rangées de transats. Comme on faisait partie des 0,1% de blanches sur la plage et que les indiennes (qui n'étaient pas non plus nombreuses) se baignent habillées, Charlotte et moi avons permis à ces jeunes hommes de se rincer l'œil. Enfin j'arrivais à faire abstraction mais ce n'est pas la plage ou je retournerai !

Retour à la guest, sur le chemin en face, je m'essaie au scooter pour la première fois de ma vie ! Bon j'y arrive mais dans de vraies conditions avec des voitures sur des routes indiennes, c'est peut-être un peu prématuré ! Et c'est là qu'on regrette de pas en avoir fait avant !

Train de nuit pour Goa

Mes voisines de couchette sont 2 australiennes. Elles arrivent de Varanasi. Elles ont fait le Nord de l'Inde et le Népal et sont sur la route depuis 3 mois. Elles ont débarqué a Mumbai le jour même et ont halluciné sur la chaleur car dans le nord il faisait très froid. Pas assez équipées là-haut elles ont eu froid comme jamais surtout en voyageant en classe générale en train ou il n'y a aucun confort du tout. Paraît qu'on se croirait dans une prison... Maintenant elles se trimbalent manteaux et couvertures. Elles ont un look de chanteuse folk un peu débraillée. D'ailleurs elles sont musiciennes et se trimbalent une guitare. Comme tous ceux qui ont fait le nord de l'Inde, elles trouvent Mumbai super beau...

Je les perds à la gare et une moto-taxi m'emmène a Anjuna, ville connue pour son marché aux puces et son passe hippie. C'est juste trop agréable d'être cheveux au vent dans la nature. Le paysage est parsemé de palmiers et de cocotiers.

A la pension Peace Land, je fais la connaissance de Charlotte et Benoît, 2 français fraîchement débarqués. Leur avion les a amenés a Mumbai où ils ont pris un bus pour Goa. Le peu qu'ils ont vu de Mumbai les a horrifiés... Malgré la fatigue et le décalage horaire, ils veulent profiter de la journée et on la passe ensemble a la plage. Vaches scrutent l'horizon et vendeurs en tout genre défilent devant nous. Charlotte et Benoît hallucinent d'être 'traqués' de la sorte. Entre la vente de djumbés, de bijoux, de fruits, de peanuts, de manucure et les laveurs d'oreille, on aura tout vu ! Une petite bière est ensuite largement appréciée devant le coucher de soleil.

Vache a Anjuna beach

Coucher de soleil a Anjuna beach

Nous rencontrons un autre couple de français, Carole et Adrien, qui font eux aussi un tour du monde. Ils sont à leur 3e semaine en Inde et me donnent des conseils sur là où je vais aller, sur le train, sur des restos... Je leur donne le nom de mes contacts à Mumbai.

la pension Peace Land la pension Peace Land