Le soir je retrouve Vahishta et on part rejoindre sa copine Natasha plus au nord dans la ville. Sauf que ça nous prend 2h30 pour y arriver... aie aie aie le trafic à Mumbai est HORRIBLE. Dans la Hyundai, on écoute Eddie Veder - BO de In to the Wild -, les Rolling Stones, Queens of the Stone Age... :-) Vahishta, qui aime le rock et la musique occidentale en général, ne verra peut-être jamais de concert de rock de sa vie, du moins en Inde, car à part les quelques très très connus, les groupes ne viennent pas jouer ici. Dehors c'est la pleine lune, on croise un mariage, les gens font la fête dans la rue, y a des lumières partout :))

Autour de divers mets keralais, plus ou moins épicés, je passe la soirée avec 3 jeunes natifs de Mumbai de la classe moyenne - plutôt haute. Leur amie qui est là parle de ses parents ultra conservateurs qu'elle veut fuir mais pour aller où ? Surtout qu'une fille indienne aussi moderne soit la famille ne part pas de chez ses parents sans être mariée. Natasha, dont la mère est journaliste pour un magazine Bollywood, a beaucoup de liberté mais pareil, elle ne partira pas sans mari puisque de toute façon chez eux ça ne se fait pas. Partir à l'étranger seule d'accord... Mais pas seule en Inde !

On a bien rigolé et bien mangé et j'ai découvert que pas tous les indiens supportent le très épicé. Grâce à la réaction épidermique de Vahishta au fameux Chicken 65 du Kerala, je ne me suis pas trop aventurée de ce côté là.

Retour chez Vahishta de l'autre côté de la ville dans le Navi Mumbai. Rebelotte 1h de bouchon - il est minuit - mais le chauffeur ne se laisse pas abattre et emprunte un pont parallèle - le vieux pont bloqué pour travaux - et arrive à éviter toute une partie du blocage, bref j'hallucine. Et je prie - comme Alice - le dieu de la route - y aurait 33 milliards de dieux en Inde... C'est fou non ?

Gateway of India

Bay of Mumbai

tn_P1020007.JPG

tn_P1020030.jpg

Bay of Mumbai

tn_P1020037.JPG

Vahishta and me at a restaurant on a roof with view of the bay of Mumbai