photos de choupis qui veulent que tu les prennes en photo et de touristes indiens qui veulent poser avec toi, le tout au milieu d'un paysage rocailleux superbe (qui me rappelle un peu la géologie de la côte de granite rose bretonne). On dirait un terrain de jeu de géants. Les trois galériens que nous sommes descendent des vélos pour monter les pentes et cherchent de l'ombre pour les pauses eau. Il fait très très chaud.

blog-hampi24.JPG blog-hampi26.JPG blog-hampi29.JPG blog-hampi31.JPG

Quand on rentre enfin au village, on va manger au resto sur le toit tibétain. Bon nombre de restos sont sur les toits a Hampi et la déco est toujours très colorée. Drapeaux et lampions de couleurs, plantes vertes, brise agréable. Pour moi ce sera un veg burger (délicieux) et pour les copains leur premier thali (assortiment de plats (de l'entrée au dessert) servis généralement dans de petits récipients en métal disposés sur un plateau rond). Puis errance dans le village, Charlotte va acheter des "cacas" comme elle appelle les petits bijoux hyper kitsch à 5 ou 10 roupies (10 cents d'euro) pour ses copines et leurs filles. Je m'achète des pigments de couleur turquoise, bleue, pourpre et rose, trop cool, je vais pouvoir peindre des couleurs qui flashent comme il y a sur les murs et les saris. Les deux partent le soir même pour Gokarna (pointe sud de Goa dans le Karnataka, d'où la jonction des deux noms) où ils vont passer les 15 derniers jours de leur voyage. Je prends mon bouquin et vais sur la plateforme aux ruines qui domine le village pour profiter des derniers rayons de soleil.

blog-hampi22.JPG blog-hampi20.JPG blog-hampi21.JPG blog-hampi27.JPG

Au resto aux jolies nappes à carreaux verts et aux bouquets de fausses fleurs et au chiot des rues qui a élu domicile ici et qui ressemble, le pauvre, à rien, je rencontre Rémy, un français de Lyon qui voyage depuis 1 mois en Inde et qui a prévu de passer 6 mois en Asie. On sera à peu près en même temps en Thaïlande et lui aussi veut faire de la plongée a Koh Tao. Après un court passage au Temple du village pour voir le spectacle de danse et de musique traditionnelles (où on ne reste pas longtemps à cause de l'invasion de moustiques), on se quitte et se donne RV le lendemain pour une virée de l'autre côté de la rivière et la visite à un sadou.

blog-hampi23.JPG