Une thaï très sympa, du nom de Fanta, insiste pour m'aider à prendre mon bus. Quelle galère ! On comprend pas où est l'arrêt, mon bus passe devant nous sans s'arrêter. 10 bus numéro 40 sont parqués devant nous alors qu je veux prendre le 503. Les gars des taxis veulent m'embarquer. Non non et non. Finalement c'est la petite vendeuse de soupe qui nous dit où il faut aller exactement pour prendre le 503. Oui! J'arrive enfin à monter dedans et c'est trop bien d'être assise à l'avant quand on passe par les artères de China Town. 

A very nice Thai, named Fanta, insists on helping me take my bus. What a hassle! We do not understand where is the stop, my bus passed us by without stopping. 10 No. 40 buses are parked in front of us when I want to take the 503. The taxi guys want to embark me. No no and no. Finally it is the small lady soup vendor who tells us exactly where to go to catch bus 503. Yes! I finally get onto it and it's too good to be sitting in the front when it passes through the streets of China Town.

Massage thaï au temple Wat Pho. Le meilleur massage de la ville ! Car c'est fait par les étudiants de l'école de massage et de medecine. Waouh je ne m'attendais pas à ça ! Après un long massage des jambes, elle me fait craquer les doigts, étirer les gambettes, puis allongée sur le côté, elle me fait le dos et prend mon bras et le passe derrière la tête... Assise, j'ai droit au cou et a la tête, puis elle me twiste le buste pour enfin me faire craquer le dos a l'aide de ses genous. je sors de là et plane doucement en direction du Bouddha allongé et long de 46m. Bcp de touristes, dont bcp d'indiens, ah je les reconnais bien, ils sont un groupe de 10 hommes, je sens que je les intéresse bcp, et ils me prennent en photo activement avec le bouddha, puis à la sortie du temple je sens qu'ils essaient de me caler dans le cadre de leurs photos... Hahaha. 

Thai massage at Wat Pho. The best massage in town! Because it is done by students of the massage and medicine school. Wow I did not expect that! After a long leg massage, she makes my fingers crack, stretches my legs, and then lying on my side, she does my back and takes my arm and pulls it behind my head... Sitted, she massages my neck and head, she then twists my torso to finally make my back crack with her knees. I go out of there and float gently towards the reclining 46m long Buddha. Lots of tourists, including several Indians, I recognise them easily, going around in big male groups, I also feel that I interest them a lot, and they take a lot of pictures of me and the Buddha, then exit the temple and a lot of pictures with me in the frame... Hahaha.

Goy a 37 ans et il est chauffeur pour l'hôtel 5 étoiles Millenium. Assis au pier, on attend le express boat. Il rentre chez lui dans le nord de Bangkok. Chez lui, me dit-il, c'est très beau et il y a bcp de poterie. Mais comme son anglais est très pauvre, il cherche à m'expliquer le mot poterie en se référant au " movie god "... Là il me perd, de quoi parlions déjà ?? Il mime avec ses mains et répète "god". Ahhh je capte : "Ghost" !!! ça me fait rire qu'il de réfère à Ghost pour expliquer le mot "poterie". Décidément il y a des références universelles, sont fort ses américains. Il m'explique que c dur pour les thais de prononcer le "st" et aussi que dans le past quand il était children il n'était pas very good et avait bcp manqué l'école, notamment les cours d'anglais. Il me donne un petit cours de thaï, je sais dire "comment t'appelle-tu", "je m'appelle", "quel âge as-tu", "je vais au", "a bientôt" en plus de bonjour et merci. Enfin c'est noté dans mon carnet, faut que je les apprenne ! Je lui montre mon prénom en thaï qu'on m'a écrit à Ko Tao et il me dit qu'on lit exactement : Jouh-Lii. Ça me plait bien :))

Goy is 37 years old and is a driver for the 5-star Millennium Hotel. Seated at the pier, we wait for the express boat. He's returning home to northern Bangkok. Where he lives, he says, it is very beautiful and there are a lot of pottery. But as his English is very poor, he tries to explain the word pottery by referring to the movie "god"... There he loses me, what are we talking about ? He mimes with his hands and repeats "god". Ahhh I get it: "Ghost"! it makes me laugh that he refers to Ghost to explain the word "pottery". There are really some universal references, Americans are so good. He explaines that it's hard forThais to pronounce the "st" and also that in the past when he was "Children" he was not very good and missed school, including English classes. He gives me a little course on Thai, I can say "What's your name", "my name", "how old are you", "I go to", "See you soon" additioned to hello and thank you. Actually it is noted down in my book, I still have to learn them! I show him my name in Thai that someone wrote for me in Ko Tao and he tells me what you read excactly : Jouh-Lii. I like it :))

Petit tour à Chinatown dans les ruelles étroites grouillant de stands en tous genre. Artisanat, plastique, Peluches des plus kitsch, bijoux par milliers, du toc, de l'or... Miss Wan et Mr Lin me font un petit poulet au riz des plus simples, ils ne parlent pas un mot d'anglais, tout est dans les yeux et le sourire. 

Le soir même je prends le train de nuit pour Chiang Mai, qui est dans le nord du pays. 

Small tour in Chinatown in the narrow streets with stalls of all kinds. Crafts, plastic, kitsch Stuffed Toys, Jewelry in their thousands -fake, gold ... Miss Wan and Mr. Lin make me a little chicken rice very simple, they do not speak a word of English, all is in the eyes and smile.

The same evening I take the night train to Chiang Mai, which is in the north.