On attend très longtemps en fait. La station est juste à coté du grand marché de Pakse alors il règne autour de nous un joyeux chaos coloré. Vendeuses d'œufs embrochés, de super glue, de pistolets à eau et de conneries à cheveux défilent. Laotiens, Vietnamiens, Cambodgiens et Chinois sont mêlés à la foule. Mon laotien tombe à l'eau quand on me répond "Vietnam !" ou "Shanghai!". 

Après 4 ou 5 faux départs et 1 h d'attente, on part enfin ! Dans le tuktuk se trouvent une famille de quatre dont un bébé, une vieille dame, deux vietnamiens, d'autres personnes, des poulets à moitié en vie attachés par les pattes, des marchandises en tout genre entassés entre les deux bancs. Le chauffeur s'arrête le plus possible pour remplir au maximum le sawngtaew. Du coup pour faire 36 km on met une véritable éternité. 

On nous dépose à Tat Fan, cascade de --m de haut. On ne s'en est pas rendu compte mais on est désormais à plus de 1000 m d'altitude sur le plateau de Bolaven. Maintenant on doit marcher 1 km pour aller jusqu'à la cascade et avec les sacs à dos, c assez galère. Sur place se trouve un hôtel - au dessus de nos moyens - avec un restau où on mange avec vue sur les chutes d'eau qui sont pas mal du tout ! 

We wait a very long time in fact. The station is right next to the big market of Pakse and we are surrounded by colorful merry chaos. People selling skewered eggs, super glue, water pistols and rubbishy things for our hair go up and down past us. People from Laos, Vietnam, Cambodia and China mingle in the crowd. My Lao is of no effect when people reply to me saying"Vietnam!" or "Shanghai!".

After 4 or 5 false starts and 1 hour of waiting, we finally head off! In the tuktuk there is a family of four including a baby, an old lady, two Vietnamese, some other people, half-dead chickens with their feet tied together, all sorts of general merchandise crammed between the two benches. The driver stops as often as possible to fill up the sawngtaew. So to do 36 kms it takes forever.

We get off atTat Fan, a waterfall - m high. We hadn't realised it but we are now at an altitude of 1000 metres on the Bolaven plateau. Now we have to walk 1 km to go to the waterfall and with our backpacks, it's hard going. On site there is a hotel - above our means - with a restaurant where you can eat overlooking the waterfalls that are not bad at all!

waterfalls__1__laos.JPG waterfalls__2__laos.JPG waterfalls__3__laos.JPG

Un couple d'allemands arrive juste à bord de leur van, qui est une ambulance britannique de guerre reconvertie en camping car ! Ils ont entre 50 et 60 ans et sont sur la route depuis 6 ans ! Ils ont traversé la Russie, la Mongolie, la Chine, le Népal, l'Inde... Après une brève conversation avec eux, des touristes thaïlandais en voiture nous déposent sur la route principale. Maintenant on a 2km à faire pour aller voir Tat Yang, la prochaine cascade. On a de la chance car le ciel est plutôt couvert et qu'il fait plus frais en haut sur le plateau.

Pres-qu'aucune voiture ne roule dans notre direction. De gros pickups passent au compte goutte et aucun ne s'arrête. Finalement un vieux pickup chargé de sacs de café s'arrête. Nous montons à l'arrière sur les sacs et la gentille famille nous emmène sur 1km 5 (car on avait marché les premiers mètres). On nous dépose devant le panneau annonçant la cascade, et il nous reste du chemin à faire à pied sur un chemin de terre rouge qui passe entre des plantations de café. James, malgré ses 30 kg sur le dos, trouve le courage et la force d'aider une fillette et son frère à pousser une espèce de brouette avec les deux enfants dedans. Il est fou.

A German couple just happens to arrive in their van, a British war ambulance converted into a camper! They are between 50 and 60 and have been on the road for 6 years! They went through Russia, Mongolia, China, Nepal, India ... After a brief conversation with them, Thai tourists give us a lift to the main road. Now we have 2km to go to see Tat Yang, the next waterfall. We are in luck because the sky is overcast and it is cooler up on the plateau.

Almost no cars drive in our direction. Only a handful of large pickups pass by and nobody stops. Finally an old pickup truck loaded with sacks of coffee doess. We climb into theback onto the bags and the kind family gives us a lift for the remaining 1km 5 (because we had walked the first few meters). They drop us off in front the sign which says there's the waterfall, and we still have to walk some along a red dirt path which crosses coffee plantations. James, despite the30 kg on his back, finds the courage and strength to help a girl and her brother to push a kind of wheelbarrow with two children inside. He's crazy.

waterfalls__5__laos.JPG

On pose nos affaires dans la guest house Sabaidy, grande bâtisse vide. Puis on va voir le Tat. On est en haut de la chute qui est en fait composée de deux chutes. Dans la rivière en amont, des gamins jouent, se baignent, se lavent les cheveux. Certains boivent même de la bière...

We put our stuff in the Sabaidy guest house, a large empty building. Then we go to see Tat. We are at the top of the falls which is actually composed of two waterfalls. In the river upstream, kids are playing, batheing, washing their hair. Some are even drinking beer ...

waterfalls__6__laos.JPG waterfalls__9__laos.JPG

En bas de la cascade, il y a un super endroit pour nager et c'est impressionnant d'être au pied d'une telle chute d'eau. Bref on est content d'être là et on se dit que tout ça n'aura pas été pour rien !

At the bottom of the waterfall, there is a great place to swim and it is impressive to be at the foot of this waterfall. In short we are happy to be here and say that all this has not been for nothing!

waterfalls__16__laos.JPG waterfalls__19__laos.JPG