Le soir on fête l'anniversaire d'Ann, 20 ans, waouh c beau. Mia lui offre un resto au resto classe  l'Eden avec vue sur le couché de soleil et très important, du vin. J'espère que James m'est reconnaissant car je vais chercher le "reclus" dans son hammack pour lui proposer de manger ensemble. Il est beau, il a 24 ans, Ann et Mia sont deux belles danoises de 20 ans. Il jette son dévolu sur la "birthday girl" qui est soi dit en passant rouge écrevisse de part son mega coup de soleil sur la figure ainsi que par l'attention qu'on lui porte tous ! (ne m'en veux pas Ann, ;)). On est un bon petit groupe : Mia, Ann, Mina, James, Julie une copine danoise d'Ann retrouvée par hasard, son petit copain Rob de Nouvelle Zélande et moi. 

In the evening we celebrate Ann's birthday, she's 20. Mia invites her to a restaurant at the Eden Restaurant with view of the sunset and most importantly, wine. I hope that James is grateful to me because I go and get the "hermit" in his hammock to come and have dinner with us. He's handsome, he's 24 years old, Ann and Mia are two beautiful 20 year old Danes. He fell for the "birthday girl" whose face, by the way, is lobster red from sunburn and all the attention she is getting from everyone. It is a good little group: Mia, Ann, Mina, James, another Danish girl Julie, her boyfriend Rob from New Zealand and me.

On va ensuite au Reggae Bar - il y a toujours un Reggae Bar. Ambiance différente ! Nettement plus animée. Bar Man dreadeux complètement défoncé. Je recroise la polonaise Space de Luang Prabang. Mina trouve un copain avec qui "fumer". Un lettonien complètement speed (naturellement, je crois) s'incruste a notre table. Londonien converti il bosse 5 jours par semaine a Moscou comme coiffeur, se fait un max de blé, et reviens chez lui tout claquer in London. James me parle de Shantaram tout en établissant le "eye contact" avec Miss Ann et en maudissant l'espèce d'abruti australien qui la drague comme un fou. Ce dernier provoque un Happy Birthday général de tout le bar pour Ann. C marrant. James trouve tout ce que fait le type grotesque. Les filles sont bourrées, et tout ce petit monde va à la plage quand le bar ferme. Je m'eclipse, marre de boire ! 

We then go to the Reggae Bar - there is always a Reggae Bar. Different atmosphere! Much more lively. Stoned bar man with dreadlocks. I meet again the Polish Space Luang Prabang . Mina finds a friend to smoke with. A Latvian, completely speeded (naturally, I think),joins us. A converted Londoner, he works 5 days per week in Moscow as a hairdresser, earns a max of cash, and goes back to spend it all in London. James tells me about Shantaram while establishing "eye contact" with Miss Ann and cursing the Australian 'asshole' who is flirting with Ann like crazy. This dude gets the whole bar to sing 'Happy Birthday' for Ann. It's funny. James thinks that all the guy does is grotesque. The girls are drunk, and all these people go to the beach when the bar closes. I sneak away, tired of drinking!

Mercredi 13

don-det__8__laos.JPG

De bon heure, je loue un vélo et part pour l'île de Don Kon reliée à Don Det par le pont de l'amitié. Je suis les conseils d'autres voyageurs et ne m'arrête pas pour payer le passage sur le pont... Par hasard je me retrouve sur une plage calée dans une crique d'où partent des barques pour aller voir les dauphins du Mékong. Il est 9h00, je n'ai rien prévu et décide d'y aller pour voir.

Très belle ballade parmi rochers et îles. Grands oiseaux raflant l'eau pour attraper des poissons. Rapides, virement du bateau sur la droite, construction de ponton en bamboo qui se casse la gueule... Et on arrive sur une grande étendue d'eau calme. Peu de bateaux. On attend. 

Early in the morning, I rent a bike and go to the island of Don Kon connected to Don Det by the Friendship Bridge. I follow the advice of other travellers and do not stop to pay the passage over the bridge... By chance I find a beach in a cove where boats leave to visit the dolphins of the Mekong. It is 9:00 am, I have nothing planned and decide to go and see them.

Beautiful boat trip among rocks and islands. Large birds flying close to the water to catch fish. Quick manouver of the boat on the right, construction bridge crumbling down... And we arrive on a large expanse of calm water. Few boats. We wait.



Alors que je suis d'humeur à me contenter de la beauté des montagnes au loin et des ondulations de l'eau, j'ai quand même l'appréhension que les dauphins ne se montreront pas ce matin là. Cpt au bout de quelques minutes les gens d'un autres bateau s'exclament. Mon boatman, se rapproche de cette zone. Il en voit un puis deux puis trois, et moi je désespère car je n'en vois toujours pas ! Finalement, je vois mon premier dos de dauphin et c'est le début d'une série de quelques autres. C'est amusant de les guetter mais faut tout de même s'armer de patience ! Pourquoi sommes-nous ainsi fascinés par ces bêtes ?

Although I'm in the mood to content myself with the beauty of the mountains in the distance and the waves of the water, I still fear that the dolphins will not appear this morning. However after a few minutes the people from another boat cheer. My boatman goes closer to this area. He sees one, then two, then three, and I despair because I still do not see any! Finally, I see my first dolphin's back and this is the beginning of a series of others. It's fun to watch but you do need to be extra patient! Why are we so fascinated by dolphins?

don-det__13__laos.JPG don-det__11__laos.JPG don-det__17__laos.JPG don-det__23__laos.JPG don-det__20__laos.JPG

De retour sur la plage, je mange un bout, des fresh springs rolls pr changer, chez Mama Hon. Le calme est rompu par l'arrivée d'une barque remplie d'hommes, dont deux armés de fusils. Ces messieurs s'attablent avec ceux du resto et une sorte de pré-pi-maï démarre à coups de laolao. 

Pi-maï est le nouvel an bouddhiste. On sera en l'an 2555. Et 5 est un chiffre porte-bonheur pour les bouddhistes. On la fête sur 3 jours en s'arrosant d'eau et en de jetant du talc à la figure. J'ai hâte de voir ça !

En fin d'après midi après être allée voir les chutes d'eau et avoir acheté des cartes postales dans le seul endroit ou il y en a je reviens a mon bungalow. Mina qui était mon voisin est parti. Je suis assez étonnée et me dis qu'il n'aimait pê pas l'île ou alors qu'il n'avait plus d'argent. Deux jours plus tard, je recroiserai les danoises qui me diront que Mina s'est installé a côté de chez elles. Il préfère donc leur compagnie a la mienne ! En fait je croiserai Mina le lendemain, sur le départ, qui m'expliquera que le jour où il a disparu il était en fait parti à Pakse pour chercher de l'argent. Et oui Don Det c'est le "vrai Laos" et il n'y a pas d'ATM. Et comme c'est le nouvel an, l'ATM de proximité est fermé. Alors il faut se taper 3h de route pour aller à Pakse et 3h pour revenir ! Et nombre de gens rencontrent se problème. Même moi qui pensais avoir prévu le coup me ferai avoir lorsque je me rendrai compte que je n'ai pas assez pour acheter le Visa cambodgien. 

don-det__28__laos.JPG don-det__29__laos.JPG

De ma terrasse je peux voir celle de James. Ils sont là tous les deux, Ann et lui. Ils ont l'air de bien se marrer, je suis contente pour eux :) Par contre James part le lendemain donc c'est un peu dommage. En tout cas il va prendre du retard sur Shantaram !