Brian voyage depuis 4 mois. Après deux mois passés en Chine, dont un mois à apprendre le tai chi avec un prof particulier, il a passé un mois au Vietnam. Cet électricien de 45 ans est bénévole a l'école de Chumkriel depuis 2 semaines. Brian a un cœur en or et c'est avec plaisir que je partagerai ces quelques petits-dej et trajets vers l'école avec lui. Le petit dej était un moment assez chouette car on le prenait au Epic Arts qui sert du vrai café :). Puis ce grand chevelu avec son chapeau de paille et son teeshirt vert nous emmenait tous les deux à l'école des oiseaux sur sa moto. Le soir - pour les cours du soir - il se métamorphosait en "monsieur respectable" avec sa chemise blanche. Oui se metamorphosait, car les matins suivants il aidait à la pose du système électrique et divers travaux autour de la nouvelle 'langage school' en travaux. 

kampot__259__camb.JPG

Parmi les enfants du cours du soir de Mr Kun, il y a comme partout, toute une gamme de caractères. C'est plutôt bien -en fait - qu'ils aient l'uniforme. Mon premier jour, un des gamins était en habits normaux. De part son style, on aurait vraiment dit un petit frimeur et il m'était du coup antipathique. Les jours suivant en uniforme, il avait l'air plus humble, ni mieux ni moins bien que ces copains. Je l'aimais mieux. Par contre quand le maître leur demandait de répéter des mots, comme Postwoman ou Policeman, et que les enfants braillaient pour répondre, il était celui qui gueulait le plus fort. Quand je dis "braillaient" je n'exagère pas.  La seconde heure du soir était avec des ados. Un groupe de filles calme devant à droite, deux belles ados mures devant à gauche, derrière elles la bande de mecs un peu genre intellos sympas, parmi eux un clown et tout tout derrière, en orange, la brochette de... moines !

kampot__289__camb.JPG

L'écart n'est pas seulement physique mais aussi bien mental. Quand un des ados de devant doit faire la conversation avec un des jeunes moines (qui soit dit en passant a 22 ans, donc ça peut expliquer ça) c'est assez burlesque. A la question "why do you learn english ?" notre ami bouddhiste répond par une longue tirade hyper argumentée : Pour avoir plus de chance de trouver du travail bien payé dans une entreprise et aussi car avec l'anglais on peut communiquer avec des gens du monde entier et aussi qu'il aimerait voyager... L'ado initiateur de la question est complètement largué. D'ailleurs toute la classe l'est ! Et je ris - dans ma tête - quand il pose la question suivante : "at what time do you have lunch ?" Mon rôle dans tout ça ? Aider prof comme élèves avec la prononciation et des fois certaines traductions. L'accent kmer, quand ces chers profs parlent anglais, est à couper au couteau. Mais ils sont motivés et font du bon boulot. L'école est très ouverte aux échanges internationaux, les enfants ont donc l'habitude de voir et d'entendre parler des étrangers, et c'est tant mieux !

J'ai donc pu voir l'intérieur d'une école cambodgienne. Certaines classes font un peu peur. Il n'est pas rare de voir passer des souris. Je me suis fais attaquée les pieds par ces satanées fourmis rouges. Le sol est défoncé, moitié en terre. poussière et terre s'accumulent dans les classes. Les tableaux - blancs- sont marqués par des jours et des jours d'écriture mal effacée. Les bureaux des élèves sont vieux, bancals, certains pieds sont cassés. J'ai failli m'assoir sur un banc cassé. Les élèves m'ont averti : non, non, non ! J'ai cru qu'ils voulaient pas que je m'approche d'eux avec les fourmis rouges (...) en fait le banc était cassé ! Ils sont si gentils ! Alors qu'ils auraient pu se payer une bonne tranche de rigolade !!!

kampot__260__camb.JPG kampot__264__camb.JPG kampot__267__camb.JPG kampot__271__camb.JPG kampot__282__camb.JPG