shanghai1__94__chine.JPG shanghai1__94__chine.JPG

A mon désarroi - a cause de ma grande faiblesse - la ville est parsemée de McDos, de Burger King, de KFC et de Starbucks. Comme j'ai encore la crève je ne résiste pas aux grands cafés latte et aux canapés chez Starbucks. Le problème c'est qu'on y prend vite goût ! Culinairement à Shanghai, j'ai l'impression qu'il n'y a pas grand chose d'autre que les dumplings. Ça tombe bien j'adore ! Je mange aussi une fois chez des musulmans - ils ont tous une calotte blanche sur la tête - et suis impressionnée par la dextérité avec laquelle le comis aux noodles les fabrique. Il fait tout avec les mains. Je lis à ce moment- là dans mon guide de ne pas mettre son sac par terre, même pas au resto. En effet il y a des chances de tomber sur un gros glaviot bien dégueulasse. Les chinois ne font pas que cracher. Ils se raclent bien le fond de la gorge avant de cracher. Bien sûr mon sac à dos est par terre mais ça va le sol a l'air propre !

Outre le vieux raclement de la gorge, il y a des shanghaiens très classes. Les filles sont fashion et sexys. Parfois un peu trop pour être classe. Il y a plusieurs genres de faciès chinois, dont des pas très beaux avec les dents qui partent vers l'avant - je me rends compte du coup qu'il n'y avait pas vraiment de gens moches en Asie du Sud Est. Mais bien sûr il y a aussi des gens très beaux, voire très très très beaux.

Mais certains, reviendraient-ils peut-être de Corée du Sud après un petit tour sous le bistouri ?

shanghai1__94__chine.JPG shanghai1__94__chine.JPG shanghai1__94__chine.JPG