Alors que la plupart des histoires sont banales et parlent d'amour des chiens, des lapins ou de peur des chats et que d'autres sont hésitantes, trop courtes ou trop confuses, 4 personnes sortent du lot. 

While most of the stories are commonplace and are about their love of dogs, rabbits or fear of cats and others are hesitant, too short or too confused, four individuals stand out.

A partir du mot "woman", Betty nous raconte comment elle croit en l'égalité des sexes et au pouvoir des femmes. Son père ne travaille pas alors que sa mère a deux boulots et mène la baraque.

Based around the word "woman," Betty tells us how she believes in the equality of sexes and the power of women. Her father does not work while her mother has two jobs and runs the house.

La deuxième fille à marquer le coup nous émeut avec une petite histoire autour du mot "father". Quand elle a quitté la maison familiale pour le campus universitaire, son père ne lui avait jamais dit qu'il l'aimait. Une fois partie, elle a reçut un coup de fil de son papa qui lui a dit qu'il l'aimait. Esther a les larmes aux yeux en nous racontant cette anecdote. Le prof lui demande ensuite si sa mère lui dit qu'elle l'aime. Elle répond que non mais que sa mère a toujours été là pour s'occuper d'elle contrairement à son père. Elle pensait qu'il ne l'aimait pas. Joe ajoute que son père à lui ne lui dit pas qu'il l'aime mais que sa mère lui dit tout le temps. 

The second girl moves us with a little story based around the word "father". When she left home to go to the university campus, her father had never said he loved her. Once gone, she received a phone call from her dad who told her he loved her. Esther had tears in her eyes when us this story. The teacher then asked the student if her mother tells her she loves her. She says no but that her mother has always been there to take care for her unlike her father. She thought he did not like her. Joe adds that his own father doesn't tell him he loves him but his mom tells him all the time.

La troisième avec un bon anglais raconte une histoire d'erreur médicale. La pauvre fille a été opérée du poignée droit pour rien... Le prof conclut qu'il faut toujours un deuxième avis médical pour une telle intervention. 

The third girl who speaks good English tells us a story about a medical error. The poor girl had her right hand operated on for nothing ... The teacher concludes that a second opinion is pretty much needed for such an operation.

Enfin la quatrième est surtout très marrante. Perchée sur ses hauts talons elle nous parle de son amour pour le shopping. Elle est capable de passer un samedi entier à faire les magasins et n'achètera pê qu'une fringue. Elle adore les vêtements. Mais maintenant elle ne peut pas faire du shopping parce qu'elle n'a plus d'argent. On lui a volé son sac à main sur le bus. Tout ça est raconté avec le sourire et beaucoup d'entrain. 

Finally, the fourth one is mostly very funny. Perched on her high heels she talks about her love for shopping.

She is able to spend an entire Saturday shopping and will probably just buy one item. She loves clothes. But now she can not go shopping because she has no more money. Someone stole her purse on the bus. All this is told with a smile and in a very lively fashion.

Quand le cours est fini, un petit groupe d'étudiantes vient me parler. Elles me posent quelques questions sur la France et sur moi, me disent que je suis si belle et me demandent quelle deuxième langue étrangère elles devraient choisir entre français, coréen et japonais... Puis juste avant de partir, la fille à l'histoire du shopping me demande : "comment s'appelle la région en France où il y a les fleurs violettes?" Il me faut une minute avant de comprendre, la Provence bien sûr !

When the course is finished, a small group of students come and talk to me. They ask me some questions about France and about myself, tell me I'm so pretty and ask me what second foreign language they should choose between French, Korean and Japanese ... Then just before leaving, the girl with the story about shopping asks me: "what is the name of the region in France where there are the purple flowers?" It takes me a minute to think....it's Provence of course!