Je traverse la place pour aller au cyber d'en face. Pour m'amuser je regarde les gens autour de moi : tout le monde me regarde. Au cyber je connais la routine : tu montres ton passeport et tu payes à l'avance le temps que tu veux. J'ai une réponse de Hatti sur Couchsurfing. Elle me propose de nous retrouver dans le centre. J'arrive à la contacter et la retrouve elle et ses copines un peu plus tard dans un grand centre commercial. On prend sa voiture et elle nous amène au restaurant. Au menu : Hot pot ! C'est délicieux !toute une sélection de fines tranches de viande et de légumes cuits au centre de la table dans un plat en terre cuite. 

Hatti est une fille enthousiaste et dynamique. Dans quelques jours elle va partir en Thaïlande pour 10 jours et cela fait 2 ans qu'elle n'a pas eu de vacances. Les trois filles sont amies d'enfance, célibataires, indépendantes et ont le même âge que moi. C'est un moment très sympa et la conversation est celle de nanas de presque 30 ans. Pas de grand choc culturel !

I go across the square to go to the cyber café. For fun I lookat the people around me: everyone is looking at me. I know the cyber routine: you show your passport and you pay in advance for the length of time you want. I have a reply of Hatti on Couchsurfing. She suggests we meet in the center. I manage to contact her and find her and her friends later in a large shopping center. She takes us to the restaurant by car. On the menu: Hot pot! It's delicious! A selection of thinly sliced ​​meat and vegetables cooked in the center of the table in a terracotta dish.

Hatti is an enthusiastic and dynamic girl. In a few days she will be leaving for Thailand to spend 10 days and that will be her first holiday in two years. The three girls are childhood friends, single, independent and are the same age as me. This is very nice and the conversation is that of girls nearing the age of 30. No major culture shock!

Après le repas et qq bières on va jouer au billard. Dans la salle de billards, Personne ne boit, je suis assez surprise. Quelques couples jouent ensemble, les filles dont toutes très très sexy. On fait deux parties, j'en gagne une et perd l'autre. Hatti reçoit un texto de Jamie sa copine américaine. Il y a une petite fête avec d'autres étrangers - tous profs d'anglais dans un organisme privé. J'ai très envie d'y aller, sur le moment. Je me souviens que plus tard mon envie flanchera. On met du temps à y aller, les copines de Hatti rentrent chez elle, la fatigue commence à se faire sentir, j'ai peur de m'ennuyer... 

On se gare sur la place Pivoine (la pivoine est l'emblème de la ville), devant l'hôpital de la maternité et Jamie débarque sur son vélo. Dès que je la vois j'ai une très bonne impression. Si je n'étais pas venue ce soir-la, je n'aurai jamais rencontré les parents de Jamie et n'aurais jamais vécu dans leur petit paradis de Pope Valley à Napa dans le nord de la Californie. On passe une bonne soirée avec Jamie et ses potes américains. Le canadien de la soirée a la plus mauvaise géographie : croit que la France n'a qu'une mer, il voyait le Portugal, l 'Espagne et la France tous les trois alignés côte à côte avec la Méditerranée en dessous. Je suis assez choquée mais je dois bien admettre que je ne connais moi non plus toute la géographie des autres coins du monde. On joue au jeu de Beer Pong. Leur ami Enock (ghanéen) apporte de bonnes choses à manger : nouilles, citrouille, crêpes chinoises...

After dinner and several beers we play pool. In the billiards room, no one is drinking, I'm quite surprised. Some couples play together, the girls are all very sexy. We play two games, I win one and lose the other. Hatti receives a text from her girlfriend Jamie, an American. There is a small party with other foreigners - all English teachers who work for a private organization. I really want to go, just then. And then afterwards I don't feel so keen. It's ages before we're ready, Hatti's friends go home, I start feeling tired and I'm afraid of being bored ...

We park in the square Peony (peonies are the emblem of the city), in front of the maternity hospital and Jamie arrives on her bike. My first impression of her is very good. If I had not gone that evening, I would never have met Jamie's parents and would never lived in their own little paradise in Napa Pope Valley in Northern California. We spend a good evening with Jamie and her American mates. The Canadian in the group is terrible at geography -he thinks that France borders only one sea, he imagined Portugal, Spain and France all three lined up side by side with the Mediterranean to their south. I'm pretty shocked but I must admit that I don't either know the geography of lots of parts of the world. We play the game of Beer Pong. Their friend Enock (Ghana) brings us good things to eat: pasta, pumpkin, Chinese pancakes ...

Enock est le seul africain de Luoyang. Luoyang est une ville de 6 millions d'habitants (ville moyenne chinoise). Il est la seule personne noire que la plupart des chinois ici ont jamais vu de leur vie. J'ai l'impression qu'il est plutôt bien accepté, qu'il n'a pas de problème pour rencontrer des filles. En tout cas c ce que Joe laissera entendre. Joe est un couchsurfer sud africain que je rencontre le lendemain et qui est pote avec Enock. Comme ils sont tous les deux africains mais que l'un est blanc et l'autre noir, ils ont souvent droit à des comparaisons... du genre noir c'est mieux ou autre. 

Pourtant quelques jours plus tard, à Xian, j'entendrai un autre son de cloche : Les chinois sont extrêmement racistes, pour eux l'homme noir = Afrique = SIDA. C'est un afro-américain qui nous déclare ça dans l'auberge de jeunesse Shuyuan près de la porte Sud de la ville. 

Enock is the only African in Luoyang. Luoyang is a city of 6 million inhabitants (an average sized Chinese town ). He is the only black person that most Chinese here have ever seen in their lives. I think he is pretty well accepted, he has no problems meeting girls. Anyway it's what Joe leads us to believe. Joe is a South African couchsurfer I meet the following day,who is a friend of Enock's. Since they are both African, but one is white and one black, comparisons are often made ... such as black is better and so on.

However a few days later, in Xian, I hear a different story: The Chinese are extremely racist,a black man for them = Africa = AIDS. This is an African American who tells us that in the hostel Shuyuan near the southern gate of the city.