Ce matin nos chemins se séparent. Les hollandais partent pour Las Vegas et je retourne à San Francisco. Vais voir Camille ce wk puis le mardi suivant je pars vivre à la ferme.  Pas de bus ni de train direct, prix chers, j'opte pour le stop. Une part de moi appréhende mais l'autre part relativise bcp la chose. Je pense à tous ces gens qui le font et qui n'ont jamais eu de prob (je pense à la collègue prof de physiq de Maria qui ne se déplace qu'en stop et qui est prof à mi-temps et le reste du temps reporteur photo dans des pays en crise - un modèle pour moi !) et je me dis qu'on voit toujours le diable partout. Bref je suis - plutôt - confiante. 

Déposée sur le bord de la route près de l'entrée sur l'auto route, je déploie mon panneau San Francisco. Il fait 40 à l'ombre, y a trois pecnos qui passent par heure, bref je me sens misérable !  Au bout de 15 mn, qn s'arrête. Et oui 15 mn, héhé. Il me dépose à la station essence la plus proche pour que j'ai plus de chance, pê q'un routier me prendra ? Ouh la je sais pas trop et en même temps ça pourrait être trippant ! dieu soit loué je n'ai pas fait les quatre heures de route avec mon gars là. Sympa mais un peu lourd. 

A la station essence je me fais un café. Une jeune hippie black habillée d'arcs en ciel et de baggies est là parmi les 3/4 routiers, la poignée de fermiers et le mexicain dragueur en puissance. Une copine ! Vais la voir mais elle a un ticket de bus (qu'on lui a payé). Elle débarque du Rainbow Festival et plane totalement. "oué San Francisco c'est cool... On peut se faire des thunes facilement... Sur height n ashbury avec mon pote qui joue du tambours moi je vendais des bracelets... On s'est fait 50 dollars....". Dans le magasin la caissière me prête son téléphone et comme ça je suis en mesure de prévenir Artyom mon hôte que je rentre dans la journée, que je ne pouvais le joindre la veille car il n'y avait pas de connexion etc. Après 4 ou 5 réponses négatives ( les gens sont du coin) je vois arriver ma proie. Un gars de mon âge, tout maigre et super pale, un peu nerd, dans une voiture ordinaire (pas de flambe). Bonne pioche ! Il va quasiment a SF et peut me déposer au Caltrain (RER) et après ce sera très facile (j'ai déjà fait). 

Jonathan a mon âge, il est plein d'histoires (de fou), est plutôt content de partager l'essence et a repris les études, des études d'oenologie !  J'arrive vers 16h dans le centre de SF (je m'attendais à plus de galère et à arriver assez tard). Chez Artyom somnole Regina sur le canap. Elle est sa pote kirghize de Boston qui est venue passer le wk a SF. Crazy Regina est arrivée !

sequoia-park__91__usa.JPG sequoia-park__91__usa.JPG