Déménagement de hostel pour être plus proche de l'école et surtout pour une meilleure ambiance. En plus j'ai un prix car je vais a l'école de Flor. 

oaxaca__23__mx.JPG oaxaca__23__mx.JPG

du côté de l'auberge de jeunesse

Pour manger je retourne au restau ou j'ai mangé la veille (qui sert de la Guinness et donc reprend un peu les couleurs de l'Irlande). Au menu Mole Negro, spécialité de Oaxaca, poulet noyé dans une sauce noire aux épices et...  au chocolat !! Comme boisson eau de melon. Problème : la serveuse me cause qu'en anglais. C'est bête mais à cause de ça je ne reviendrais pas. Elle fait comme si elle faisait ça pour moi mais en vérité elle se fait plaisir. 

Le mole negro

IMG_0624.JPG IMG_0624.JPG

De nouveau je vais à l'église San Matias de Jalanticla dans le quartier du même nom. Cette fois-ci elle est ouverte mais il n'y a aucune info sur l'église à l'intérieure. Entonces (donc) le poulet est caché dehors. 

Je m'explique. Je joue à un jeu qui s'appelle Geocache. C'est une sorte de chasse au trésor international où tu t'inscris sur le site internet et tu as accès aux cachettes qui sont partout dans le monde (jusqu'au parc Majolan à Blanquefort). Mon ami Michael de San Francisco m'a initié au jeu et m'a donné une chaîne encodée à attacher à un travel bug (exemple un porte clé) à cacher. Tu enregistres le code d'activation sur le site. Tu donnes une mission à ton travel bug (le mien a comme mission d'arriver à Blanquefort avant moi). Grace à son code, tu peux suivre sa route sur le site. Les autres joueurs qui le trouvent, si la France ou l'aéroport de Mexico est sur leur route, le déplaceront vers une autre cachette. 

Bref ! Je ne trouve pas la cachette où déposer mon porte clé Peace n Love de San Fran ! C'était bien plus facile quand Michael était là pour m'aider ! A oui, je parle d'un poulet car je sais que dans cette cachette se trouve un poulet qui doit aller à Paris, hehe. Et l'indice est "renseigne toi sur l'église". Super... Y a des gens en plus alors j'ose pas trop fouiller... Faut pas qu'on te voit car les gens peuvent revenir après et la détruire. Je décide d'aller chercher un café. Je passe devant une maison peinte de fresques et de squelettes (c'est très à la mode ici) et demande aux deux garçons qui discutent devant ce que c'est à l'intérieur. Ils me disent que c'est un centre culturel et que je peux entrer, c'est ouvert à tous. C'est comme ça que je me retrouve à admirer les lithographies et les gravures d'un jeune artiste qui m'invite à revenir demain pour m'essayer à ces techniques. Ok, moi ça me va !

Deux cafés plus tard (histoire d'être bien speed pour affronter l'averse de 20h et traverser tout le vieux centre) je me rends au cours de salsa, yeah ! J 'en fais des trucs, haha. En courant sous la pluie je me promets que demain j'achète un parapluie... un totoro jaune comme celui qu'on m'avait prêté en Chine ? Le cours de salsa est plein de jeunes qui virevoltent dans tous les sens. C'est le cours de 20h qui se termine. Ouf. Parmi tous ces mexicanos, une belge ! Toute jolie et souriante du nom de Sara. Elle est belge flamande mais est ici pour 1 an pour enseigner le français. 

oaxaca__25__mx.JPG

á côté du cours de danse

Cours de 21 h, on est trois !! Moi et deux hommes d'une quarantaine d'années, très gentils mais comment dire... pas trop mon genre. Enfin bon. Le prof, lui, me rappelle Luis, hahaha.  Notre cours est sûrement moins dynamique et sympa que le cours d'avant mais au moins j'ai beaucoup l'attention de pseudo-Luis et comme ça je peux apprendre tranquillamente. 

La journée se termine dans un éden : une sorte de petite place à l'italienne, autour d'une vieille fontaine, sous de vieux arbres ombrageux, des petites tables nappées à carreaux et de la musique espagnole mui romantica. 

Des Coccinelles partout !

pour le moment j'en ai vu plus que de sauterelles...

oaxaca__12__mx.JPG oaxaca__12__mx.JPG oaxaca__4__mx.JPG