Je quitte Moises et San José pour la côte pacifique ! Direction Mazunte. Un camion (sur une route de montagne horrible) jusqu'à Protchutla, puis un combi jusqu'à Mazunte. Puis Camino del Reconcido, playa del Reconcido, Hostal del architecto. Un architecte italien se serait installé ici, ça aurait attiré d'autres européens... en tout cas il est plus italien le proprio mais français et est un peu handicapé du sourire, m'enfin bon.

Mazunte c'est magique ! Mazunte a une énergie spéciale... un aura... de par son histoire et sa situation géographique... me dit quasiment tout le monde sur la terrasse de L'Arquitecto qui donne face à un océan Pacifique déchaîné. Avec les ouragans récents dans le Veracruz et à New York, tout le climat est perturbé et on se croirait sur la côte bretonne !

Magie magie... peace and love... pas trop pour mon coloc de dortoir et moi ! Première nuit à Mazunte et on nous vole notre argent dans le dortoir, dans nos consignes fermées a clé ! Pauvre Michael se fait dépouillé d'une centaine d'euros, le reste de son argent, il avait pris soin de le laisser dans le coffre fort de l'hôtel. Et moi - une chance énorme - qui n'avais rien laissé dans le coffre fort - car la grognasse de la réception avait omis de m'en parler - je n'ai été dépouillée que de mes quelques 300 pesos (environ 24 euros) car j'avais eu la flemme de retirer avant de venir !!! Viva la flemma ! et quelle chance que le voleur n'ait pas été intéressé par mon passeport, carte de crédit, appareil photo et ordinateur !!!!! Bref, on "porte plainte" à la réception. Le proprio - M. Je Tire La Gueule - est désolé et paraît vraiment étonné... Il nous fait cadeau d'une nuit. Maintenant commencent les suspicions... une personne de l'hôtel ou.... ce gars là qui traîne par là ces derniers temps et que personne ne sait d'où il vient... ?