C'est une vraie fille, Andrea. Bon, déjà elle a plus d'une heure de retard... mais bon ça peut tous nous arriver ! Puis on va chez la copine chez qui elle a dormi après avoir fait la grosse teuf avec 2 autres nanas. Sa pote habite un appart assez classe avec une coloc. Elles ont une bonne. Les nanas s'affairent. Il est presque 14h, elles sont levées depuis peu, ont la méga gueule de bois, et ça se lisse les cheveux, ça se maquille, ça se fringue sexy. JE me sens comment dire... pouilleuse ?

On prend la voiture d'Andrea et part pour le quartier ??? pour trouver un bon petit resto. C'est trop la classe d'être en caisse. On s'arrête devant l'hôtel et le portier va garer sa voiture ! On a choisi une pizzeria, allez why not ! Pour elle je comprends son choix (gueule de bois). Et c'est sympa, on parle de tout, de rien. C'est la première fois qu'on se voit et la seule chose - personne - qu'on a en commun c'est Vincent ! Elle me raconte comment elle gagne sa vie. Chose pas habituelle ! Concours de circonstances, de flair et de "couilles", elle s'est retrouvée très jeune à gérer 2 pharmacies qui sont maintenant les siennes et qui lui rapporte de l'argent... sans rien faire !

On a fini et on se ballade un peu dans le coin. Les gens, assis en terrasse, sont grand, mince et blonds.... des américains ? Ce sont les "riches". Andrea m'emmène goûter sa glace préférée. Glace au ??? que tu peux accompagner de la garniture de ton choix et c'est juste incroyable : ours haribo, ours choco shamallow, figues séchées, noisettes, morceaux de chocolat......................

DF-itouch__1_.JPG

Pis on va au parc de ? (où j'ai déjà été plusieurs fois) sauf qu'Andrea tient à me montrer le château de ?. MAnque de peau il est 17h et c'est fermé ! Boaf... j'avais pas si envie de le visiter moi, enfin. Chose étonnnante en ce dimanche au parc; où du coup ce n'est plus du tout la même population que tout à l'heure, mais tout l'inverse... Les braves gens ont mordu à une tendance bizarre........ ils ont tous des singes jouets aux longues pattes articulées fixées sur le crâne !

Ce soir chez Isadora je partage ma "ultima cena mexicana" avec Graziella et Emmanuel. Emmanuel, a comme responsabilité de se réveiller cette nuit (3:00) pour descendre avec moi voir que je prenne le taxi sans problème. Le pauvre ! c'est si mignon... 3h00 du mat Aïyaïeyaïe !!! Ca me rappelle Mumbai, tiens. Ca fait partie des scary moments du voyage. Quand t'es seul dans la nuit, et tu dépends d'un étranger au volant qui t'amène hors de la ville vers l'aéroport... C'est pour ça qu'il faut bien s'assurer que le taxi est officiel et c'est bien si un 'local' a passé le coup de fil pour toi... quizàs!

dessin