D'abord je tente l'espagnol, comme il est un peu mate de peau, je me dis que peut-être... Ah non il est anglais ! Il me répond que juste en face il font de bons sandwichs, et que sinon à côté y a un autre endroit avec des kébabs... Et là avec mes préjuges, j'ai le troisième anglais de la bande, qui me recommande des lieux nases, qui doit être à peine sorti du lit, et qui a pas été plus loin que le kébab du coin... !

Mon dieu ! heureusement qu on a parfois droit à une deuxième chance sur cette terre, car cette personne que j'ai hâtement et bêtement jugé est une des personnes les plus attachantes que j'ai rencontré sur mon périple. Il s' agit de Tim.

Tim a 29 ans, voyage depuis plus d'un an en Amérique du Sud, a quitté son boulot et travaillait comme moi dans le web design (un peu de design un peu de progr). En ce moment pour se payer les 15 jours qu íl passe dans l'hostal, il fait un peu de progr pour un ami. Tim se repose de son voyage, ça fait 15 jours qu'il a pas quitté l'hostal,à part pour aller manger, en face.. ce qui explique ses trepidantes recommandations. Je vais donc sortir Tim un peu de son coin et on va s’entendre à merveille ! et parler beaucoup beaucoup beacoup. Il me recommande un endroit pour faire du volontariat en Bolivie. C’est d’ailleurs sur le sujet du volontariat qu'on commencera à parler car je suis en train de réfléchir à en faire et à écrire un mail à une asso quand je lui demande une formule de politesse pour terminer une lettre en anglais. Regards ? Kind regards ? merci bien ! Tim a fait du volontariat dans une réserve d’animaux avec singes et oiseaux et il n’en revient toujours pas , ce fut une exp incroyable. Il me montre des photos et me raconte plein d'anecdotes. Je sens que je vais y aller aussi ! je suis également obligée d'admirer ses photos qui sont vraiment magnifiques. Tim voyage avec trois objectifs et un bon appareil Nikon. Il prend beaucoup de plaisir à zieuter mes dessins (moi happy). Bref on s'entend bien !

Nos chemins se séparent deux jours après. Je ne veux pas moisir à Lima, non à la place j’irai moisir à Cusco... Lui arrive de Bolivie et va partir vers le nord du Pérou après un détour par Nasca.