Quand je quitte le café, il fait nuit, il doit être 18h à peu prés.. On est proche de l´Équateur, quoi. Le match a commencé à 17h30 et je sors persuadée que le Pérou mène 2 à 0. Telle est ma surprise quand je m´arrête devant une boutique qui diffuse le match et que je voie qu´en fait c´est le contraire et que c´est le Chili qui mène 2 à 0 ! Ça change tout de suite la donne et je suis un peu triste du coup pour mes amis péruviens.. Pourquoi est-ce que le type dans le café m´a dit que le Pérou menait ? On leur a peut-être refusé un but..

cusco__108__peru.JPG

La nuit, les rues de Cusco sont magiques. Au loin les collines parsemées de lucioles, ici les murs en chaux blancs, le calme, les lampadaires aux couleurs chaudes, il n´y a pas de vent et le temps est comme arrêté. En plus ce soir, une pleine lune magnifique éclaire le ciel. Comme à Blanquefort. J´arrive sur la Plaza de Armas. Oh ! ils ont mis un grand écran pour voir le match ! Comme c´est dommage quils perdent.. C´est la mi-temps. Je vais manger une soupe. Le serveur me dit " rien de plus ??", je lui laisse pas de pourboire. J´entends des cris de supporters venir d´à côté et ne sait pas si c de joie ou de peine. J´arrive au hostal. Je vais papoter avec Minou quand j´entends des cris euphoriques venir du salon. Ils sont contents tu crois ? Je vais voir. Le salon est rempli de mecs avec quelques enfants et 1 fille. Le score a bougé : il y a 3 à 2 pour le Chili ! Incroyable ! et.. 5 mn après.. pénalty pour le Chili, but et donc 4 à 2 ! Oh non p***** oh non ! Mais au moins c´est un match ou il s´en passe des choses !

Je vais pour essayer d ´appeler Marisol d´une cabine tel. Ça marche pas, pfff. Je vais voir plus loin. Je suis sur la ¨rue Sainte Catherine¨ de Cusco. Y a plein de monde. Je trouve un tel, mais tombe sur le répondeur. Je suis curieuse d´un petit stand. On dirait que la dame sert du vin chaud. Je demande aux deux clients ce que c´est et ils me répondent que c´est médicinal, médicinal pour tout ! C´est du maté, en fait, mélangé avec du sirop... Comme j´ai pas le compte, l´homme à ma gauche m´offre mon verre de maté médicinal. Muchas grazias Señor ! Et vous êtes d'où Senorita ? De Francia :) Ohhh. Et vous Messieurs ? demande la bonne femme. Du Chili !

Les deux amis chiliens s´en vont après m´avoir souhaité plein de bonnes choses et me laissent seule avec mon verre de maté et mon amie péruvienne, la pleine lune, quelques centimes dans la main et mon carnet à dessin.