Dans le bus pour Potosi. Wilma rentre chez ses parents à Uyuni passer ses deux mois de vacances. Elle a 23 ans et étudie la biochimie. Je partage avec elle mon goûter et elle essaie de m'apprendre à faire le r roulé.. Sans succès. Elle aurait trop peur de voyager seule dans d'autres pays. Aussi ses parents ne la laisserait jamais partir. On parle des mœurs qui changent en Bol. Sucre serait la ville avec le plus d'avortements.. Et dans les discothèques y aurait de plus en plus de gamins de 12-13 ans. Wilma est très contente que je lui offre une copie d'un de mes dessins de la place de Sucre.

Potosi, des églises, des bouchons, des vendeurs de fruits, de plastique, de dinosaures, de flans et de jus de ---. Déco de Noël dans les devantures, lumières et sapins. Je tombe sur le beau Pavel et son père Joseph que j'avais brièvement rencontré à Rurre. Pavel, 38 ans, ressemble a l'acteur dans le dernier Kronenberg. Ils sont tchèques. Joseph a rejoint son fils, pour un petit bout de temps, qui voyage depuis 2 ans. Nous allons dans un café resto de la place où il fait bien chaud avec sapin de Noël qui scintille. Nous passons une petite heure très agréable où je mange des crêpes et bois du café. Le pauvre Joseph, qui ne se sent pas très bien et de plus ne parle presque pas anglais, propose de tout payer à la fin. Et moi qui suis fauchée et rapia comme un pic-sou je dis pas non!

Quelques jours plus tard Joseph aura une crise cardiaque. Heureusement traité à temps. Beaucoup d'heures passées à l’Hôpital d'Arequipa. Une opération... beaucoup d'attente et de peur. Finalement il rentrera pour le nouvel an à Prague, en meilleure santé et ne regrettant pas un seul instant avoir passé ces 5 semaines avec fiston à l'autre bout du monde.

Bus pour Villazon, à la frontière avec l'Argentine, attrapé de justesse. Film de merde gore. Mamie qui me casse les pieds derrière moi. Odeur de transpi. 

Marché de rue à Potosi

potosi__4_.JPG potosi__4_.JPG potosi__4_.JPG potosi__4_.JPG potosi__4_.JPG