J'arrive à la maison, une grande maison, et dois attendre un peu avant qu'on m'ouvre car la personne à l'intérieur ne m'entend pas. Je sais que Télé n'est pas là mais que son Couchsurfer Espagnol est sensé m'ouvrir. Pablo est en train de faire le ménage. Au bout de quelques minutes il sort sa tête de la porte d’entrée. Il a une bonne tête d'Espagnol, bien brun, les traits fins, et de grands yeux verts. Pablo est au paradis ici et il respire la joie de vivre et déborde d’énergie. Cela fait trois mois qu'il est ici et qu'il partage son temps entre surf et parapente. Des vacances bien sportives ! Cet ingénieur de 37 ans fonctionne comme cela depuis quelques années : prendre 2 a 3 mois de congés sans solde par an pour se ressourcer !

Tous les 2 nous allons faire un petit tour en direction de la plage. Il me montre un peu comme ça. Il va faire contrôler son vélo qui a un problème et le locateur de vélos m'en prête un pour l'aprem. L'endroit me fait penser à Arcachon avec la ville qui borde une grande baie. On s’arrête boire un jus de canne à sucre. Pablo en raffole et me conseille de gouter l'Açai (première fois que j'entends parler de cette glace brésilienne dont tout le monde raffole). Petit tour à la plage Joaquina où de nombreux surfeurs exploitent les vagues et où une bande de potes joue au rugby. Du rugby au Bresil ???

Malheureusement je n'ai pas beaucoup de belles photos de Floripa... le temps s'est couvert...



floripa__3_.JPG floripa__8_.JPG floripa__8_.JPG

Quand je rentre le soir je rencontre Telemakos et son coloc Diogo. Diogo a une copine de Sao Paulo qui est la pour les vacances. Elle s'appelle Tali et elle revient à peine d'Europe où elle a passé plusieurs mois à Londres à perfectionner son anglais et trois mois sur la plage à Barcelone à faire des mojitos et des caïpirinhas. Maintenant elle est prof d'anglais pour adultes. Elle a des tatouages bien sympas et après Barcelone, la deuxième ville qu'elle a préféré en Europe est comme de par hasard Berlin. Diogo fait des pastels au fromage. Pablo les pires bolo que j'ai jamais goûté et Telemakos nous montre le court métrage d'horreur qu'ils ont fait avec Pablo et d'autres amis dans la maison. Il nous montre aussi un extrait d'une pièce de théâtre où il joue un asthmatique se tapant une grosse crise dans les bras d'une grosse nympho... Culte.