Journée magnifique (la seule de la semaine ici), je prends le bus pour la plage El Mole, soi disant très belle. Dans le bus je demande où descendre à une fille. La fille est ravie de me parler en anglais, encore plus ravie que je sois française car elle commence tout juste à apprendre le français et est une adepte du couchsurfing. Elle s'appelle Gabrielle et va à la plage avec deux de ses cousines et le petit ami d'une d'entre elle. La plus âgée des cousines s'appelle Jo, elle doit avoir 18 ans car elle va commencer la fac et veux rentrer en arts plastiques. Sont truc c'est la peinture à l'huile. Elle est trop mimi, petite et gringalette, les cheveux courts à la Jean Seberg, avec déjà quelques tatouages pour marquer le personnage. 

floripa__25_.JPG

Sur la plage du Mole, tout Floripa est de sorti. La plage est envahie de parasols, de muscles, de fesses et de seins, de cocktails... Les culs débordent des strings, les torses en V se dorent au soleil et la graisse aussi. L'ocean est turquoise clair et le sable blanc. On s'eloigne vers les rochers, rochers arrondis qui me rappellent Koh Tao en Thaïlande. Les cousines nous montrent leur recoin secret qui ressemble à une baignoire au milieu des rochers. On va sur la plage suivante beaucoup plus tranquille, pas de bars, et quelques pénis qui prennent l'air. En chemin, on passe par un bout de plage gay-lesbien, musique electro, pectoraux, cocktails. 

Tous les 5 on joue au "volant a plumes"... Petit plouf... Pipoka.  

Gabrielle est vraiment très intéressante. Elle a 25 ans et est diplômée comme nutritionniste. Elle voudrait aller quelques mois en France comme fille au pair. Et va pê se retrouver...  à Saint-tropez ! Par contre la pauvre a été victime d'un escroc l'an passé, qui lui a vendu à elle et son ex une franchise d'agence touristique qui... n'existe pas. Donc ils ont tout perdu, l'horreur. Elle et son ex ne sont plus ensemble. L'arnaqueur- qui était recherché par la police - est en prison mais va sortir dans deux mois et pour couronner le tout, il envoie des menaces de mort àGabrielle. Bref, une année de merde noire pour elle... Elle remonte tout juste la pente ! Et pourtant elle rit, joue, parle, elle paraît être qn de très optimiste. Il fait beau et on est à la plage, ne nous lamentons pas !!!  Je remarche vers la ville avec elle. C'est vraiment beau, on se retrouve en haut d'une colline avec vue sur toute la baie. On longe le bassin, des gens s'y baignent aussi et tu peux faire du pédalo, du kayak ou un truc nouveau : une espèce de tricycle avec roues flotteuses énormes. 

floripa__31_.JPG floripa__31_.JPG floripa__31_.JPG