Sur le bateau nous sommes 2 ou 3 couples argentins et bresiliens (sans interet) qui skattent jusqu'au bout l'avant du bateau, un couple bresilien avec un bebe, deux gérants du bateau, deux jeunes suedoises blondes et moi. Musique a fond, espace lounge dans la partie salon de l'engin, glaciere remplie de binouzes.... c'est un peu brutal. Ahh la plage lopez mendez - la plus belle de l'île - avec la gentille argentine..... Et nous on va même pas dans le sens des "plus belles plages de l'île" mais c'est pas grave ! je me dis que c'est quand même super chouette de faire un tour en bateau !

Premier arrêt. Jolie crique. Parking de bateaux a toutous. Tubas en plastoc depassant de l'eau un peu partout. C'est le Bresil ! s'exclame une des Suedoises pour relativiser mon désarroi. Elles sont bien cool ces 2 lá d'ailleurs. Mais elles sont tellement jeunes : 20 ans a peine. Pfffff. Par contre pas cool du tout, il n'y a qu'un masque de plongée et tuba sur le bateau. Grrrrr ! Les couples ont leur matos a eux et je ne sais pas qui squate le masque du bateau. J'emprunterai le masque de quelqu'un un p'tit moment pour admirer le paysage marin, frôler le corail et suivre les poissons tropicaux.

Le reste du trip est peinard. On fait les belles sur l'arriere du bateau, bronzette. On saute du bateau quand celui-ci s'amarre pour 1 petite heure dans differents coins. Il fait un peu nuageux et c'est pê pour ça que l'eau n'est pas aussi turquoise que sur les photos des agences (?). A la derniere plage oú l'on s'arrete les suedoises supplient les gars du bateau de rester un peu plus longtemps. On nous a dit que le trip durerait jusqu'a 17h 30 et voila qu' on va rentrer plus tôt car on est allé un plus vite que prévu. Dur de resister a ces 2 bombes de 20 ans !

Verdict, c'etait pas mal. Je pense que j'aurai passé un meilleur moment juste sur une plage avec l'argentine et les gens qu'elle avait rencontré. En plus j'aurai été obligée de parler espagnol. Je ne pouvais pas savoir et pourtant si je m'etais mieux renseignee sur l'île j'aurai sans doute capté que la plage Lopez Mendez est tout simplement canon et cela aurait fait pencher la balance. Mais de toute maniere ce qui sûr c'est que 2 jours et demi sur la Isla Grande est loin d'être sufisiente !

Au camping, retour chez beauf land. Je revois les gentils Argentins, ceux de la cuisine. Me fais ma tambouille. Recroise le couple d'Espagnols qui a passé une journée fabuleuse hormis le fait (les pauvres) que dans l'agitation du matin sur le quai ils ont perdu leur appareil photo....! Me couche tôt car le lendemain je veux prendre le bateau de 7h00 pour rentrer sur le continent. J'echange quelques mots avec mes voisins bresiliens, une fille de 20ans qui est lá pour une semaine de vacances avec ses parents. Elle me dit que je parle bien le bresilien alors que je parle en espagnol (!) C'est vrai que l'espagnol et le portugais sont "bastantchi"similaires, me dit-elle. (je kiffe le mot "bastante"en espagnnol et suis ravie d'apprendre qu'ils ont le même en portugais). Son pere s'assoit avec nous. Il est fonctionnaire. Je tente : flic ? bingo. il hallucine. C'est quoi ? c'est ma moustache ? Au bout d'un moment ça devient de plus en plus dur de communiquer avec eux. C'est l'heure de se coucher. Alors Bom Noit ! bons sonhos ! et je retrouve ma tente d'1m60 de long sur 50cm de large, le sol dur et mon pull coussin.

ihla-grande__31__br.JPG